La municipalité de Rozier-Côtes-d’Aurec a organisé, samedi 21 janvier, une réunion publique sur l’entrée de la commune dans Saint-Étienne Métropole.

Une quarantaine de personnes ont répondu à l’invitation du maire de Rozier-Côtes-d’Aurec, Jean-Marc Sardat.

Rémy Guyot, Vice-Président en charge de l’agriculture et de l’économie agricole (et maire de Saint-Christo-en-Jarez), et Julien Place, directeur du Pilotage et du Management Territorial, ont présenté la Communauté Urbaine, son histoire, son organisation, ses compétences.

Ils ont insisté surtout sur la place de la commune au sein de notre modèle intercommunal, et notamment sur trois grands principes :

  • Au sein du bureau de Saint-Étienne Métropole, le principe « un maire = une voix » permet au maire de Rozier-Côtes-d’Aurec d’avoir autant de poids que le maire de Saint-Chamond ou Firminy.
  • Pour les grands services de proximité comme l’eau potable ou la voirie, la commune reste l’interlocuteur et la porte d’entrée de l’usager.
  • Certes, la voirie est désormais une compétence intercommunale mais, à l’exception de quelques voiries structurantes à l’échelle de l’agglomération et sur toutes les voiries de la commune, le maire continue à choisir et à proposer les travaux.