Dans un objectif de bon accueil des nouvelles communes, l’organisation du Pôle Action territoriale et Proximité, rassemblant les grands services urbains, a été présentée aux maires des huit communes entrantes au cours de deux séances de travail, en présence de Gilles Thizy.

 

 

La première réunion  s’est tenue jeudi 12 janvier avec les maires des communes issues des Communauté de Communes du Pays de Saint-Galmier et Forez-en-Lyonnais  (Saint-Galmier, Chambœuf, Saint-Bonnet-les-Oules et La Gimond).

La seconde s’est tenue mercredi 18 janvier avec les maires de communes de l’ex Communauté du Pays de Saint-Bonnet-le-Château (Saint-Maurice-en-Gourgois, Saint-Nizier-de-Fornas, Aboën et Rozier-Côtes-d’Aurec).

Gilles Thizy, Vice-Président de Saint-Étienne Métropole en charge de la cohésion sociale et territoriale (et maire de Marcenod), a d’abord rappelé les principes du Pacte Métropolitain stéphanois, adopté par l’ensemble des maires. Et notamment trois axes forts qui concernent les communes :

  • Saint-Étienne Métropole associe pleinement les équipes municipales à son action dès sa conception ;
  • les communes sont systématiquement informées des interventions de Saint-Étienne Métropole sur leur territoire ;
  • Saint-Étienne Métropole s’appuie sur les communes pour la gestion de la proximité et la relation aux administrés.

Il a ensuite expliqué l’organisation du Pôle Action territoriale et Proximité, qui découle pleinement de ces principes.

 

Trois niveaux d’exercice

Le Pôle Action territoriale et Proximité réunit quatre directions thématiques (Voirie, Eau potable, Assainissement et rivières et Gestion des déchets) ainsi que deux directions transversales (Action territoriale et Grands travaux d’infrastructures).

Son action s’appuie sur trois niveaux d’exercice :

  • l’échelon central pour les stratégies et les grandes politiques publiques, en lien avec les vice-présidents thématiques.
  • l’échelon territorial pour la mise en œuvre des travaux et des prestations. Les trois Territoires de proximité, constitués d’équipes pluridisciplinaires, elles-mêmes issues des transferts de personnels en provenance des communes, sont les interlocuteurs privilégiés des élus.
  • l’échelon communal pour la gestion de la proximité : relations aux administrés, besoins de programmation, prestations d’exploitations lorsqu’elles sont réalisées par les agents municipaux.

 

Le Territoire de Proximité, porte d’entrée des communes

L’essentiel des deux réunions a porté sur le fonctionnement et l’apport des Territoires de Proximité.

Le Territoire de Proximité est la porte d’entrée des communes. Ainsi, un référent technique est attribué à chaque commune. Il est, à Saint-Étienne Métropole, l’interlocuteur privilégié des services municipaux pour les travaux de voirie et réseaux divers.

Il n’est pas destiné à accueillir du public. Les usagers continuent de s’adresser à la commune pour la gestion de proximité, laquelle fait le lien avec le Territoire de Proximité.

 

Une expertise pour les communes

Le Territoire de Proximité est doté de personnels techniques (programmation et planification de travaux, études de projets, suivi de travaux et coordination de chantiers) et de personnels administratifs (secrétariat, marchés publics, comptabilité).

En cas de besoin, il peut recourir à l’expertise pointue des directions centrales qui peut ainsi directement bénéficier aux communes sur de la voirie (ouvrage d’art particulier, étude de circulation, etc), l’assainissement (station d’épuration, assainissement non collectif, etc) ou encore l’eau potable (barrage, changement de mode de gestion, etc).

Enfin, en cas de travaux complexes (montants importants, chantiers très impactants pour la population ou multi-compétences nécessitant une méthode ciblée), le Territoire peut faire appel à la Direction des Grands Travaux d’Infrastructures pour la maîtrise d’œuvre, la maîtrise d’ouvrage étant alors confiée à la direction thématique.

 

Les deux rendez-vous ont également permis de rebalayer le détail des compétences du Pôle Action territoriale et Proximité et de répondre aux questions des Maires.