La voirie à Saint-Étienne Métropole

voirie-1

La direction de voirie est en charge de la gestion patrimoniale de 2000 km de voirie. Elle s’assure dans ce cadre de la définition d’une politique communautaire de sécurité routière. La Communauté Urbaine est également en charge de la gestion des parcs en ouvrage et des aires de stationnement et est l’interlocuteur des autres gestionnaires de voirie (État, Département).

Le périmètre de la compétence

Le périmètre de la compétence voirie a été déterminé au moment de l’évolution en Communauté Urbaine.

À Saint-Étienne Métropole, la compétence voirie comprend :

  • l’entretien, la création, l’aménagement des chaussées et trottoirs ;
  • la signalisation directionnelle (hors commerciale), horizontale et lumineuse ;
  • les parcs et aires de stationnement ;
  • les ouvrages d’art soutenant la voirie ;
  • les mobiliers urbains destinés à canaliser les flux : potelets, barrières, bornes ;
  • l’entretien, la création, l’aménagement des abords des voiries départementales en agglomération
  • les droits de voirie liés à l’occupation totale, partielle et/ou temporaire du sous sol.

 

Elle ne comprend pas :

  • les espaces verts, squares et arbres d’alignement
  • les places publiques (si elles n’ont ni stationnement ni circulation)
  • les chemins ruraux
  • l’éclairage public
  • le nettoiement et le déneigement
  • le pouvoir de police de la circulation
  • les droits de voirie liés à l’occupation du sol (terrasse, marchés…)

 

Les axes stratégiques du projet d’agglomération 2014 – 2020

voirie-2-ruesisley20Afin de favoriser l’attractivité résidentielle, Saint-Étienne Métropole vise à :
– améliorer la qualité des voiries et des espaces publics ;
– renouveler et aménager des voies ;
– rendre le design plus visible dans les aménagement urbains ;
– mettre en accessibilité les espaces publics.
Saint-Étienne Métropole s’est également donné pour objectif d’améliorer l’accessibilité à l’agglomération et notamment :
– sur le secteur hôpital nord ;
– sur l’échangeur de la Varizelle ;
– sur la Zac Épase Pont de l’Âne / Châteaucreux ;
– avec divers aménagement en faveur des transports en commun.

 

L’organisation de la compétence

Le réseau de voiries comprend des voiries structurantes et des voiries de proximité.
Sur les voiries de proximité, le maire continue de proposer son programme de travaux en relation avec son Territoire de proximité dans le respect de l’enveloppe financière qui a été allouée à sa commune. Cette enveloppe, gérée en territoire, a été calculée sur la base des travaux réalisés ces six dernières années dans la commune.
Sur les voiries structurantes, la direction de la voirie assure la programmation des travaux sur une enveloppe financière mutualisée gérée en direction centrale.

La direction de la voirie assure le rôle de maitre d‘ouvrage.
Elle organise la gouvernance de la compétence en lien avec le Vice-Président
Elle définit les stratégies et les objectifs à atteindre
Elle est garante de la bonne mise en œuvre des politiques décidées par les élus
Elle établit les budgets.
Sur un plan opérationnel, elle est assistée de :

  • la direction de l’action territoriale qui assure la programmation des opérations et la mise en œuvre des travaux. La direction de la voirie valide les programmes et vient en appui technique des territoires. Elle s’assure du cadre financier des opérations ;
  • la direction des grands travaux d’infrastructures qui assure la maitrise d’œuvre et la conduite de certaines opérations plus complexes sous la maitrise d’ouvrage directe de la direction de la voirie.

 

Contacts

Vice-président : Jean-Claude Schalk, maire d’Andrézieux-Bouthéon

Directeur général adjoint : Frédéric Paredes

Directeur : Gérard Loiselet ; lui envoyer un courriel

Assistante : Floriane Palay. Tel. 04 77 48 03 50 ; lui envoyer un courriel

 

Objet : Support de présentation de la compétence
Description : Détail des missions, chiffres clés, grands projets en cours, contacts et interlocuteurs : télécharger la présentation de cette compétence.
Télécharger