L’eau potable à Saint-Étienne Métropole

direction-eau-potable

La direction de l’eau potable doit permettre de maintenir un service de distribution d’eau de qualité garantissant la continuité du service au meilleur coût en assurant la satisfaction des besoins de la Communauté Urbaine et ceux inhérents à son développement.

 

La Direction de l’Eau devra définir, sous l’autorité des élus, les politiques à conduire pour répondre à ces enjeux en veillant à :

  • la protection, la sécurisation et la qualité de la ressource en eau,
  • la valorisation (turbines hydroélectriques) et la préservation du patrimoine (notamment barrages de stockage d’eau potable, réseau…),
  • l’organisation de la gestion de l’exploitation (suivi des contrats de délégation de service public et des régies), l’équilibre financier du service, la qualité du service rendu à l’usager et le compte-rendu de l’exécution du service aux élus, usagers et partenaires institutionnels.

 

Périmètre de la direction et missions

La compétence eau potable recoupe les missions suivantes :

  • La préservation de la ressource en eau. Elle est en charge de l’établissement des Déclarations d’Utilité Publique des différentes ressources et de la définition du programme de travaux qui en découle et qui sera mis en oeuvre par la Direction de l’Action Territoriale.
    Elle participe à l’établissement des documents de planification en matière de gestion de l’eau.
  • La sécurisation de la ressource. La Direction de l’Eau potable veille à l’adéquation des besoins et des ressources à l’échelle de la Communauté Urbaine. Elle définit les éventuelles interconnexions de ressources à même de garantir un service sécurisé sur le territoire et veille à la réalisation des travaux nécessaires en appui de la Direction des Grands travaux d’infrastructures.
    Elle gère également les conventions de vente ou d’achat d’eau à l’extérieur du périmètre de la communauté urbaine en appui de la Direction des Finances.
  • La production d’une eau conforme aux normes de qualité. Elle est garante du bon fonctionnement des outils de production actuels. En ce sens, elle définit les investissements nécessaires sur les stations de potabilisation afin de satisfaire aux besoins actuels et futurs à réaliser avec la Direction Grands Travaux d’infrastructures.

 

Inauguration des nouvelles installations de traitement d'eau potable de la station de Solaure a Saint-Etienne

La station de traitement de Solaure, à Saint-Étienne

  • La valorisation et la protection du patrimoine. La direction de l’Eau potable gère la valorisation du potentiel énergétique des ressources par la mise en place de turbines hydroélectriques (avec la Direction Grands Travaux d’Infrastructures). Elle veille à la préservation du patrimoine, notamment des 13 barrages d’eau potable, et au respect des obligations réglementaires imposées sur ces ouvrages (revue de sureté, examen technique, études préalables ….).
    Elle met à jour les outils nécessaires à la direction de l’Action territoriale pour exploiter les barrages d’eau potable dans le respect des contraintes techniques, réglementaires et environnementales.
    Elle définit les travaux nécessaires au maintien du patrimoine et au respect des nouvelles contraintes réglementaires.
    Elle assure le suivi de la performance des différents équipements (rendement de réseau ou de stations, optimisation énergétique, définition d’objectifs et des travaux nécessaires pour leur atteinte) et la diffusion du patrimoine de données du service (dossiers d’ouvrage, DOE, SIG …).

 

barrage-cotataypano

 

  • L’organisation de la gestion et de l’exploitation des infrastructures. La Direction de l’Eau potable définit le niveau et le règlement de service. Elle met en œuvre les modes de gestion choisis en recherchant l’optimisation des moyens disponibles. Dans le cas de régies, elle accompagne la Direction de l’Action territoriale dans son organisation. Elle définit les prestations de service éventuelles, et assure le renouvellement des délégations de service public. Elle assure le contrôle administratif et financier des contrats de délégation de service public, l’établissement des bilans et des objectifs.

 

Organisation et fonctionnement

La Direction de l’Eau potable comportera de nombreuses interfaces, parmi lesquelles :

  • la participation à l’élaboration du budget du service en lien avec la Direction des Finances, à qui elle apportera appui pour la définition de la politique tarifaire du service de l’eau ;
  • la définition des feuilles de route de gestion des infrastructures, de contrôle des délégataires et des régies, le recensement des besoins et demandes des communes, en lien avec la Direction de l’Action Territoriale ;
  • la définition et la mise en œuvre des programmes d’investissement de moyenne ou grande importance avec la Direction Grands Travaux pour la définition et la mise en œuvre des programmes d’investissement de moyenne ou grande importance ;
  • les actions relatives au développement durable et à la préservation de l’environnement et des ressources seront à conduire avec les Directions du Développement Durable et de l’Assainissement – Rivières sous la forme d’équipes projet.

 

Contacts

Vices-présidents : Jean-François Barnier, maire du Chambon-Feugerolles

Directeur général adjoint : Frédéric Paredes

Directrice : Stéphane Crapsky ; lui envoyer un courriel

Assistante : Anne-Marie Laroche. Tel. 04 77 49 98 44 ; lui envoyer un courriel

 

Objet : Support de présentation de la compétence
Description : Détail des missions, chiffres clés, grands projets en cours, contacts et interlocuteurs : télécharger la présentation de cette compétence.
TÉLÉCHARGER