La Gimond

Présentation

L’histoire de la Gimond n’est pas très ancienne. Le village s’est formé après la grande révolution de 1789. Il est issu du regroupement de 14 hameaux.

La Gimond doit son nom à la rivière La Gimond (affluent de la Coise), qui borde et limite le village. Blottie entre les vallons de Fontanès, Saint-Héand et Chevrières, la commune se révèle être une harmonie de couleurs, de fleurs, de massifs.

Au point de vue de la Madone, vous pourrez découvrir 7 départements.

lagimond_photo_etang_1

Principaux centres d’intérêt

  • L’église a été construite en 1867 et est dédiée à Saint-Joseph, avec son porche en auvent et son clocher (1930).
  • Adossée au mur sud de l’église, une grotte en rocaille, réalisée à l’imitation de celle de Lourdes, a été construite par les habitants en 1956, à la suite d’une mission.
  • La madone se trouve au point culminant de la commune, à la limite des communes de Grammond, Chevrières et Fontanès. Elle fut édifiée en 1892.
  • Le moulin Cizeron est situé au confluent de vallées dans lesquelles coulent la rivière La Gimond et le ruisseau du Picard qui apportaient dans le passé la force motrice nécessaire au fonctionnement du moulin.
  • L’agenouilloir est un rocher, dans une petite forêt vers le lieu-dit le Mazot, qui porte deux marques semblables à des empreintes de genoux (d’où son nom). Il aurait été, selon la légende, un lieu de sacrifices druidiques.

 

Altitude : 680 mètres

Superficie : 337 hectares

Population : 287 habitants

Nom des habitants : les Gimoniots

Le maire : Pascal Gonon

La mairie : Le Bourg, 42140 La Gimond.

Tel : 04 77 30 44 22. Fax : 04 77 30 44 22.

Envoyer un courriel à la mairie

Horaires d’ouverture : Lundi (8h45 – 12h00 et 13h45 – 18h30) ; jeudi (8h45 – 12h00)