Le comité de suivi de l’évolution en Communauté Urbaine et des évolutions institutionnelles de Saint-Étienne Métropole s’est tenu mardi 22 novembre.

 

La réunion s’est déroulée à Saint-Chamond, salle Condorcet, près de l’Hôtel-de-Ville.

Elle a réuni les organisations syndicales représentées à Saint-Étienne Métropole et dans les communes de la Communauté Urbaine.

Elle s’est déroulée en présence d’Hervé Reynaud, vice-président en charge des Ressources Humaines à Saint-Étienne Métropole.

Trois points étaient à l’ordre du jour.

comite de suivi

  1. Bilan et point d’étape sur les transferts de personnel

Tous les indicateurs de suivi spécifiés dans le Pacte social, qui avait été adopté en janvier dernier ont été passé au crible, un par un.

  • le nombre d’agents transférés et recrutés à Saint-Étienne Métropole dans le cadre de la remontée de compétences avec les ventilations par grade, par catégorie hiérarchique, par commune de provenance
  • l’accompagnement des agents, avec le bilan des réunions d’information collective et des entretiens individuels, les visites du services santé sécurité, les journées d’accueil des nouveaux arrivants, les réunions d’information et échanges post-transfert, les formations organisées.

 

  1. La méthodologie et la mise en place d’un suivi de l’organisation

Un suivi de l’organisation territorialisée a été instauré à Saint-Étienne Métropole. Émilie Sabattier, directrice déléguée auprès du Directeur général adjoint du Pôle Action territoriale et proximité, en a présenté le contexte, la méthodologie et les objectifs.

 

  1. Point d’information sur les prochaines évolutions institutionnelles

Enfin, ce comité de suivi était l’occasion de réaliser un point d’étape et d’information sur les futures évolutions institutionnelles de Saint-Étienne Métropole : l’élargissement du périmètre à 8 nouvelles communes dans le cadre du Schéma départemental de coopération intercommunale (SDCI) et le projet d’évolution en Métropole.